Ados et sexualite : 4 questions que se posent les meufs

Ados et sexualite : 4 questions que se posent les meufs

Ajouter a toutes les favoris iStock

Nous avons donc reclame a une professionnel, Claire Holsteyn, presidente de Sesame (Association d’education affective et sexuelle en milieu scolaire, animatrice-intervenante en colleges et consultante en relations humaines), de repondre aux questions d’ados, garcons et meufs, ages de 12 a 17 ans, avec la collaboration du CRIPS (Centre regional d’information ainsi que prevention d’un sida).

Peut-on tomber enceinte au cours de pallier rapport ?

Claire Holsteyn : « Oui. Il va suffire d’une fois, surtout quand il a lieu aupres du 14e jour du cycle, pendant la periode d’ovulation. On va pouvoir meme tomber enceinte si les regles se paraissent terminees la veille, car l’ovulation reste des fois capricieuse, ainsi, le choc psychologique de pallier rapport peut la declencher. Donc, il faudra s’abriter des le debut, et c’est imperatif pour se preverver des maladies sexuellement transmissibles (sida, hepatite b. ) : preservatif indispensable et pilule ! »

Le preservatif : mais pourquoi un si grand sac ?

C. H. : « Au repos, le penis tout d’un garcon reste mou et oriente aupres du bas. Quand il reste excite sexuellement (ou desfois involontairement la nuit ou le matin au reveil), le penis se remplit de sang et se dresse, s’allonge, durcit. C’est l’erection. Cette enveloppe en latex reste concue pour s’adapter au penis en erection, afin de recueillir le sperme de l’ejaculation. Il preserve ainsi en grossesse et des maladies sexuellement transmissibles comme le sida. »

Je ne suis jamais prete a faire l’amour. Dois-je lui dire non ?

Suis-je coincee ? Comment savoir quand je serai prete ?

C. H. : « Ose lui dire si tu ne te sens pas prete. Tu fais ainsi preuve d’estime sans dire et de maturite. Cela arrive que nos meufs le fassent la premiere fois afin d’effectuer plaisir a un copain, par peur de le perdre, parce que ca se fait si on sort ensemble depuis 2 ou trois mois, ou bien parce qu’embarquees dans une situation imprevue. (suite…)

Continuer la lecture Ados et sexualite : 4 questions que se posent les meufs

J’ai princesse de Cleves reste Le roman pour Mme une fayette d’un XVIIeme siecle , lequel se passe au XVIeme siecle a la cour d’Henri II (gamin pour Francois 1er)

J’ai princesse de Cleves reste Le roman pour Mme une fayette d’un XVIIeme siecle , lequel se passe au XVIeme siecle a la cour d’Henri II (gamin pour Francois 1er)

Lecture de ce propos :

-Helas !

Madame, repliqua-t-il, que pouvez-vous craindre qui me flatte tri?s, apres votre que nous venez de me penser ? -Je veux nous parler encore i  propos de J’ai aussi sincerite que j’ai deja commence, reprit-elle, ainsi, je pense passer par-dessus toute ma retenue et chacune des delicatesses que je devrais avoir dans de premiere conversation, Pourtant je nous conjure pour m’ecouter sans m’interrompre. » Je crois devoir a la attachement sa faible recompense pour ne vous cacher pas de de les sentiments, ainsi, de vous nos laisser constater tels qu’ils paraissent. Votre sera apparemment votre seule soir de ma vie que J’me donnerai Notre liberte pour vous les Realiser paraitre ; neanmoins je ne saurais nous avouer, sans abuse, que la certitude de n’etre Pas aimee pour nous, comme je Mon suis, me parait votre si horrible malheur, que, quand je n’aurais point quelques raisons de devoir insurmontables, je doute lorsque je pourrais me resoudre pour m’exposer pour Le malheur. Je sais que vous etes libre, que je le suis, et que les choses seront d’une sorte que le public n’aurait peut-etre Manque theme pour vous blamer, ni moi non Pas, au moment oi? nous nous engagerions ensemble concernant pas. Cela dit, tous les hommes conservent-ils de la passion dans ces engagements eternels ? Dois-je esperer un miracle en la faveur et puis-je me mettre en etat d’observer si»rement finir cette passion dont je ferais toute la felicite ? (suite…)

Continuer la lecture J’ai princesse de Cleves reste Le roman pour Mme une fayette d’un XVIIeme siecle , lequel se passe au XVIeme siecle a la cour d’Henri II (gamin pour Francois 1er)